English version /

La reprise de vignes d’exception, chargées d’histoire au cœur du Val de Loire, n’est pas mince affaire… Mathias Levron ne s’est pourtant pas posé beaucoup de questions, il y a 10 ans, à son arrivée au Château de Parnay. Humilité, précision, ambition, portrait d’un vigneron visionnaire qui poursuit avec passion l’œuvre avant-gardiste et expérimentale d’Antoine Cristal.

Château de Parnay - Clos d'entre les murs - Chemin des Murs - Saumur Champigny - Vigne - Vignoble - Vin - Vigneron - Val de Loire - Crémant - Prestige - terroir - Oenotourisme - Tourisme - Château Princé - Anjou Brissac
Château de Parnay – Saumur – Mathias Levron & Régis Vincenot… Un duo passionné et complémentaire pour faire renaitre le prestige ancestral de ces vignes uniques du Val de Loire et des installations classées monuments historiques.

Ma rencontre avec Mathias se déroule un après-midi où la brume et le crachin ne me donnent pas l’impression d’être tout début juin. A mon arrivée au Château de Parnay, par le haut du coteau qui domine la Loire, je suis néanmoins frappé par la magie et la poésie qui se dégagent de ce cadre unique à seulement quelques kilomètres de Saumur. Des vignes en terrasse, une vue plongeante sur la Loire, la roche troglodyte que l’on sent omniprésente autour de soi… Une plaque « Monument historique » est discrètement posée à l’entrée du château et donne le ton.

Un jour de pêche à la mouche

Mathias n’est pas issu d’une famille de vignerons mais s’initie dès son plus jeune âge à la passion du vin. « Il y avait deux chaises dans la cave de mon père et gamin je descendais avec lui choisir une bonne bouteille de Bordeaux au moment du repas… Nous étions assis et on réfléchissait à l’appellation qu’on allait déguster. Mon père, en bon vivant qui aime la gastronomie, m’a transmis son côté hédoniste à table ». Doué en physique et en biologie au lycée, il se dirige au départ vers une formation en aquaculture, pour très vite choisir la viticulture. « Cela n’a pas été simple de trouver à 16 ans un maitre d’apprentissage qui accepte de me transmettre sa passion. J’ai finalement rencontré les propriétaires du vignoble Musset Roullier près de Montjean sur Loire qui m’ont mis la pression et m’ont appris la rigueur du métier viticole. Je n’aurais pas pu rêver meilleure école ».

Château de Parnay - Clos d'entre les murs - Chemin des Murs - Saumur Champigny - Vigne - Vignoble - Vin - Vigneron - Val de Loire - Crémant - Prestige - terroir - Oenotourisme - Tourisme - Château Princé - Anjou Brissac
Château de Parnay – Saumur – Mathias Levron & Régis Vincenot… Un duo passionné et complémentaire pour faire renaitre le prestige ancestral de ces vignes uniques du Val de Loire et des installations classées monuments historiques.

Le déclic majeur dans la carrière de Mathias se déroulera en Corrèze à l’occasion d’une partie de pêche à la mouche. « Nous avions décidé de partir à la pêche avec l’un de mes très bons amis Olivier et son père Régis Vincenot, entrepreneur à Cholet. A l’aventure et dans la voiture, j’avais sorti ma carte de France et remarqué que l’endroit où il y avait la plus forte densité de rivières se trouvait à Argentat en Corrèze. Tous les ans, rendez-vous était pris pour cette expédition corrézienne. Une année, alors que nous apprenions à pêcher à la mouche avec Régis, je lui explique à quel point la viticulture me passionne… Il m’a répondu cash, le jour ou tu veux te lancer, je t’accompagne. Cela m’a beaucoup touché ». L’association se concrétisera quelques années plus tard.

1ères vignes à 25 ans

Mathias se forme dans plusieurs vignobles en France dont le Bordelais où il rencontre quelques fortes têtes qui le marqueront. « Je me souviens d’un diner chez Ugo Arguti, alors Directeur du Château Fombrauge à Saint-Emilion, qui m’accueillait avec d’autres stagiaires en compagnie de Denis Pomarède, Directeur du Couvent des Jacobins. Son épouse nous avait préparé un plat de lasagnes maison au foie gras et à la truffe que nous avions dégusté sur un Lafitte Rotschild 1987 et un Pavie 1990. Nous étions une bande de gamins, ils n’étaient pas obligés. C’était juste inoubliable.»

Sa première expérience professionnelle, Mathias la démarre en tant que technicien en charge du Saumurois à l’INAO (Institut National des Appellations d’Origine). « Ce travail de contrôle et de conseil s’est avéré décisif dans la suite de ma carrière. Cela m’a permis de prendre du recul vis à vis du métier de viticulteur et surtout de me rendre compte qu’il était possible de me lancer à mon compte sans être spécialement issu du monde viticole ».

L’occasion se présente très vite au début des années 2000 d’investir sur une propriété viticole de 15 hectares en appellation Anjou Village Brissac et Côteaux de l’Aubance. Mathias contacte alors son ami Régis et ils deviennent propriétaires du Château Princé. « La propriété d’un seul tenant occupe une butte de schistes durs, de composition voisine des célèbres carrières d’ardoises de Trélazé. Le sommet de la butte présente des sols pauvres et caillouteux où la roche affleure. Ces terres « brûlantes » sont plantées en chenin pour obtenir des vins secs ou liquoreux à forte personnalité. Les sols sur pentes sont plus profonds et composés d’argile et de quartz issus du même schiste. Le Cabernet Franc, cépage plus gourmant en eau, y est planté. Nous obtenons des vins fruités avec de fortes intensités aromatiques. »

Château de Parnay - Clos d'entre les murs - Chemin des Murs - Saumur Champigny - Vigne - Vignoble - Vin - Vigneron - Val de Loire - Crémant - Prestige - terroir - Oenotourisme - Tourisme - Château Princé - Anjou Brissac
Château de Parnay – Saumur – Mathias Levron & Régis Vincenot… Un duo passionné et complémentaire pour faire renaitre le prestige ancestral de ces vignes uniques du Val de Loire et des installations classées monuments historiques.

11 murs qui font la célébrité d’un Clos

Quatre ans plus tard en 2006, Mathias et Régis saisissent l’opportunité de racheter un domaine emblématique de la région saumuroise : le Château de Parnay (36 hectares sur la côte argilo calcaire). Ils reprennent ainsi l’œuvre d’Antoine Cristal, figure célèbre de la fin du XIXème et du début du XXème siècle. Antoine Cristal a fait fortune dans le commerce ambulant et a investi dans le Château de Parnay à 50 ans en 1887. Passionné par la vigne, philosophe, ami de Georges Clémenceau, il n’a eu de cesse d’innover et d’expérimenter de nouvelles techniques pour faire avancer la recherche. En pleine époque de phyloxera, il contribue à l’essor de la greffe de raisin de cuve européen sur des racines américaines en créant sa propre école de greffage (classée depuis monument historique).

Mathias ne cache pas son admiration pour ce passionné de la vigne qui, comme lui, n’était pas issu d’une famille de vignerons. « Je suis admiratif de son jusque boutisme ! Afin d’expérimenter de nouvelles techniques pour optimiser la photosynthèse et obtenir des raisins murs tous les ans, il conçoit en 1898 le Clos d’entre les Murs. Constitué de 11 murs, bâtis en parallèle d’Est en Ouest, le site tire son originalité des orifices pratiqués à la base de chacun des murs, à intervalle régulier et qui les traversent de part en part. Chaque mur a donc une face exposée au Sud et l’autre au Nord. L’ingéniosité d’Antoine Cristal a consisté à utiliser le côté Nord pour planter ses pieds de vigne, leur faisant profiter de la fraîcheur et de l’humidité et de leur faire traverser le mur pour bénéficier de la chaleur du côté Sud où la vigne, palissée peut s’épanouir et donner un maximum de raisin et lui assurer une maturité maximale.» La visite des anciens chais d’Antoine Cristal, creusés dans la célèbre roche troglodyte de Saumur, ne déroge pas à cette règle d’innovation. « Afin d’obtenir une hygiène parfaite et une qualité de vin supérieur, imaginez qu’Antoine Cristal a fait venir de Tchécoslovaquie du verre de Bohème au XIXème siècle pour recouvrir tous ses pressoirs et ses cuves qui réceptionnaient les jus ».

Le chenin ne supporte pas la médiocrité

Château de Parnay - Clos d'entre les murs - Chemin des Murs - Saumur Champigny - Vigne - Vignoble - Vin - Vigneron - Val de Loire - Crémant - Prestige - terroir - Oenotourisme - Tourisme - Château Princé - Anjou Brissac
Château de Parnay – Saumur – Mathias Levron & Régis Vincenot… Un duo passionné et complémentaire pour faire renaitre le prestige ancestral de ces vignes uniques du Val de Loire et des installations classées monuments historiques.

Héritier d’un outil d’exception, Mathias en est d’autant plus motivé pour apporter sa pierre à l’édifice. Sa priorité, il le crie haut et fort, c’est le raisin. « Choisir la bonne plante sur le bon porte greffe sur le bon terroir, c’est la base. Nous avons une grande partie du domaine en bio donc nous travaillons beaucoup les sols. Nous avons revu tout le palissage des vignes afin d’éviter d’entasser la végétation. Nous travaillons beaucoup sur l’aération du raisin par l’effeuillage, l’ébourgeonnage en amont. Tout ce travail permet d’atteindre une maturité optimale au moment des vendanges.» De ses blancs secs aux Côteaux de l’Aubance, il faut se rendre compte que les vendanges durent de début septembre à fin novembre chez Mathias et Régis… Un vrai marathon en viticulture ! Les vins sont ensuite élevés entre 1 an ½ et 2 ans ½ en barriques bourguignonnes et autrichiennes dans une cave naturelle creusée dans la roche troglodyte… Un cadre exceptionnel pour une qualité tout aussi unique d’élevage et de conservation en matière de stockage.

S’il y a un produit qu’affectionne particulièrement Mathias dans la confection des vins, ce sont ses crémants de Loire. « Nous sommes très peu nombreux ici à faire comme en Champagne en assemblant différents terroirs et différents cépages. Nous associons le groslot et le chardonnay de nos schistes d’Anjou au chenin du calcaire à Saumur… C’est un travail de précision avec de gros volumes à la vigne qui sont néanmoins vendangés manuellement en cagette. S’ensuit un vrai travail d’équilibriste avec un programme de pressurage précis et un travail œnologique sur les jus, jusqu’à l’affinement des liqueurs d’expédition que nous faisons nous-même ». Nul besoin de « bulle » de cristal pour sentir l’émotion de Mathias lorsqu’il parle de vinification. Une passion pour les bulles sur laquelle il s’exerce également en Champagne puisqu’il est propriétaire d’un vignoble d’1.5 hectares dans la Vallée de la Marne depuis 4 ans avec son associé Régis Vincenot.

Mathias a un petit faible pour le chenin qu’il affectionne particulièrement pour sa puissance, sa personnalité qu’il faut travailler toute en finesse. « Le chenin n’est pas aromatique, c’est un cépage exigeant qui ne supporte pas la médiocrité. J’aime ce style entre subtilité et finesse.» Nombreuses sont les occasions pour lui d’en parler à l’occasion des animations qu’ils peuvent mettre en place en France et à l’étranger. Mais s’il y a un projet œnotouristique qui occupe les esprits des deux associés, c’est celui d’un Hôtel Restaurant gastronomique qui doit voir le jour au cœur du château du 19ème siècle. Mathias a déjà tout en tête, de la salle de restaurant qui s’intègrera face à un vieux pigeonnier du 11ème siècle creusé dans la roche troglodyte au spa qui verra le jour dans l’enceinte de l’école de greffe classée monument historique… L’hôtel sera intime et cosy avec tout de même de très belles chambres de 35 m2. Une boulangerie devrait même voir le jour pour compléter le concept touristique.

Château de Parnay - Clos d'entre les murs - Chemin des Murs - Saumur Champigny - Vigne - Vignoble - Vin - Vigneron - Val de Loire - Crémant - Prestige - terroir - Oenotourisme - Tourisme - Château Princé - Anjou Brissac

Nous avons aimé :

Le Chemin des murs 2013 / Maturité du fruit, reine claude, belle minéralité, gras, longueur, crémeux sur l’amertume du chenin. Vin très séduisant.

Château Princé « les Ardoisières » 2013 / Pierre à fusil, belle tension, persistance sur la finesse. Un vin ciselé, idéal à l’apéritif.

Clos du Château de Parnay 2013 / Velours et sensation de légèreté sur le fruit, style bourguignon.

Château de Parnay 2012 / Séducteur sur de beaux fruits murs, bonne puissance pour le millésime.

www.chateauprince.fr

www.chateaudeparnay.fr

www.closdentrelesmurs.com

Social Media = Facebook, Twitter, Instagram

——————————————————————-

The recovery of an exceptional vineyard, full of history in the heart of the Loire Valley, is not easy… Mathias Levron did not hesitate, 10 years ago, when he had the opportunity to acquire Château de Parnay near Saumur. Humility, precision, ambition, portrait of a visionary winemaker who passionately pursues the pioneering and experimental work of Antoine Cristal.

Château de Parnay - Clos d'entre les murs - Chemin des Murs - Saumur Champigny - Vigne - Vignoble - Vin - Vigneron - Val de Loire - Crémant - Prestige - terroir - Oenotourisme - Tourisme - Château Princé - Anjou Brissac
Clos des Meuniers – Château de Parnay – Saumur Champigny

I met Mathias one afternoon when the mist and drizzle did not make me feel we were early June. When I arrived at Chateau de Parnay, on top of the hill overlooking the Loire, I have been nevertheless struck by the magic and poetry emerging from this unique place, just a few kilometers far from Saumur beautiful city. The terraced vineyards, with a view on the Loire river, the troglodyte rock surrounding us… A sign « historical monument » is discreetly placed at the entrance of the castle.

A fly fishing day

Mathias is not from a winemaker’s family. He remembers he was very young when he first felt his passion for wine. « There were two wooden chairs in my father’s cellar, when I was a kid, we were going together downstairs to choose a good bottle of Bordeaux wine for the meal… That was important to select the right appellation to match with the menu. My father gave me his hedonistic appetite for food and wine pairing. » Good at school in physics and biology, Mathias heads at first to study aquaculture and quickly stops and chooses viticulture. « That was not easy to find at 16-years old a winemaker tutor who agrees to share his passion with me. I finally met the owners of Musset Roullier vineyard near Montjean sur Loire. They put pressure on me and taught me the rigor of the winemaking art. I could not expect a better school.  »

The main trigger in Mathias career happens in Corrèze countryside during a party of fly fishing. « We decided to go fishing with one of my good friends Olivier and his father, Régis Vincenot, businessman in Cholet city. I pulled out my map of France and noticed there was the highest density of rivers near Argentat village in Correze department. Every year, we decided to go back to fish in Corrèze. One year, when we were learning to fly fish with Regis, I explained him how winemaking was exciting to me… He directly told me that he would help me to achieve my goals. I was very touched. » The business partnership happened few years later.

Château de Parnay - Clos d'entre les murs - Chemin des Murs - Saumur Champigny - Vigne - Vignoble - Vin - Vigneron - Val de Loire - Crémant - Prestige - terroir - Oenotourisme - Tourisme - Château Princé - Anjou Brissac
Mathias Levron – Château de Parnay

First Estate at 25

Mathias learnt his job in several French vineyards including Bordeaux, where he met some charismatic people. « I remember a dinner at Ugo Arguti’s home (former Director of Château Fombrauge in Saint-Emilion), who welcomed us with other trainees and Denis Pomarede, Manager of Couvent des Jacobins. Ugo’s wife had prepared a homemade lasagna dish with foie gras and truffles… We enjoyed it with a 87 Lafitte Rotschild and a 90 Pavie. We were just kids, they were not forced to welcome us like that. It was just unforgettable. »

His first professional experience, Mathias started it as a technician in charge of Saumur controlled area for INAO (Institut National des Appellations d’Origine). « This job helped me to realize that it was possible to start up my own business. »

The opportunity arrives in the early 2000’s to invest on a vineyard of 15 hectares in the appellation Anjou Village Brissac and Coteaux de l’Aubance. Mathias contacted his friend Régis and they become Château Princé owners. « The soil is composed of hard shale close to the famous slate quarries from Trélazé city. The top of the hill has poor and stony soils where rock outcrops. These soils are planted with chenin grape varietal for dry or sweet wines with a strong personality. The soils on slopes are deeper and composed of clay and quartz from the same schists. We use Cabernet Franc grape varietal, more greedy for water. We get fruity wines with high aromatic intensity. »

Château de Parnay

Four years later in 2006, Mathias and Regis seize the opportunity to buy an emblematic Estate of the Saumur region: Château de Parnay (36 hectares on the clay and limestone coast). They continue the work of Antoine Cristal, famous figure of the late nineteenth and early twentieth century. Antoine Cristal invested in Château de Parnay at 50 years old in 1887. Fascinated by the vines, philosopher, friend of Georges Clemenceau, he spent his life innovating and experimenting new techniques for research. During phylloxera epidemic, Antoine Cristal contributed to the development of the European wine grape grafted onto American roots by creating its own grafting school (classified historic monument).

Château de Parnay - Clos d'entre les murs - Chemin des Murs - Saumur Champigny - Vigne - Vignoble - Vin - Vigneron - Val de Loire - Crémant - Prestige - terroir - Oenotourisme - Tourisme - Château Princé - Anjou Brissac
Clos d’entre les murs – Château de Parnay

Mathias does not hide his admiration for the passion of Antoine Cristal, who like him, was not from a family of wine growers. « I admire his perfectionism ! In order to experiment new techniques to improve photosynthesis and get ripe grapes every year, he designed in 1898 the Clos d’Entre les Murs. Consisting of 11 walls, built in parallel from east to west, this world unique vineyard is original because of orifices made at the base of each wall at regular intervals and that cross from side to side. Each wall therefore has a front facing south and the other north. The ingenuity of Antoine Cristal was to use the north side to plant his vines, making them enjoy the freshness and moisture and make them cross the wall to benefit from the warm south side where the vine, trellised can flourish and give a maximum of grapes and ensure a maximum maturity.« The visit of the old cellar of Antoine Cristal, excavated in the famous troglodyte rock from Saumur region, is no exception to this rule of innovation. »To get a perfect hygiene and higher quality wine, imagine that Antoine Cristal brought bohemian glass from Czechoslovakia at the end of the nineteenth century to cover all his wine presses and vats. »

Chenin does not support mediocrity

Heir to an exceptional jewel, Mathias is more than motivated to make a contribution to the Estate. His priority is the grape. « Choosing the right plant on the right rootstock on the good soil, this is the basis. Main part of the vineyard is organic so we are working hard soils. We reviewed all the trellising vines to avoid crowding the vegetation. We work a lot on the aeration of the grape by leaf removal, budding. All this work allows us to achieve optimum ripeness at harvest time.« From our dry whites to our Côteaux de l’Aubance, we must realize that the harvest lasts from early September to late November… A real marathon of winemaking ! The wines are aged in burgundy and austrian oak barrels between 1 ½ and 2 ½ years. The cellar is dug into the natural rock cave… A unique setting for a unique quality breeding and conservation in storage.

Château de Parnay - La cave
Château de Parnay – Cellar

If Mathias has a favourite wine, that would be his sparkling wines – Crémant de Loire. « We are very few here to do as in Champagne by blending different terroirs and grape varieties. We associate the groslot and Chardonnay grapes from our Anjou shales with chenin grapes from our Saumur limestone… This is a meticulous work with large volumes of grapes that are harvested by hand in small baskets. Follows a specific pressing program and oenological work on the juices until the refinement of shipping liqueurs we do ourselves. » A passion for bubbles on which Mathias also practices in Champagne as he owns a 1.5 hectares Estate in the Marne Valley with his partner Regis Vincenot.

Mathias loves the chenin grape varietal… He particularly likes its power, its and finesse. « Chenin is not aromatic, this is a very demanding grape that does not support mediocrity. I like this style between subtlety and finesse. » There are many opportunities for him to speak about chenin during all the events they organize all year long. But if there is one wine project that is important for the two partners is the hotel restaurant they will launch in the historic 19th century castle. Mathias has already everything in his head… from the dining room that will fit in front of an old 11th century dovecote carved in the rock cave to the spa that will be built into the walls of the graft schoo… An intimate and cozy atmosphere with gorgeous rooms of 35 square metres. A bakery will also be created to complete the project.

We tasted :

Le Chemin des Murs 2013 / Ripe fruit, greengage, minerality, bold, long, creamy on the bitterness of chenin. A very seductive wine.

Château Princé « Les Ardoisières » 2013 / Pierre à fusil, nice tension, long on finesse. A chiseled wine, ideal as an aperitif.

Clos du Château de Parnay 2013 / Velvet and lightweight feel on the fruit, Burgundian style.

Château de Parnay 2012 / Seductive on beautiful ripe fruit, good power for the vintage.

www.chateauprince.fr

www.chateaudeparnay.fr

www.closdentrelesmurs.com

Social Media = FacebookTwitterInstagram

Château de Parnay - Clos d'entre les murs - Chemin des Murs - Saumur Champigny - Vigne - Vignoble - Vin - Vigneron - Val de Loire - Crémant - Prestige - terroir - Oenotourisme - Tourisme - Château Princé - Anjou Brissac
Château de Parnay – Saumur – Mathias Levron & Régis Vincenot… Un duo passionné et complémentaire pour faire renaitre le prestige ancestral de ces vignes uniques du Val de Loire et des installations classées monuments historiques.

 

Vignes de France

Vous aimerez peut-être aussi

Laisser Un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Required fields are marked *